Alarme filaire, notre dossier complet

Pourquoi s’équiper d’une alarme filaire ?

Comme nous avons pu le voir dans le dossier « alarme sans fil », cette technologie offre de nombreux avantages mais il reste de nombreux cas où installer une alarme filaire ou mixte s’impose : bien que les fonctions anti-brouillages des alarmes sans fil proposées sur notre site soient d’une grande efficacité, les alarmes filaires proposent un niveau de sécurité inégalé ; de plus, lorsque les locaux sont d’une grande superficie, sur plusieurs niveaux ou constitués principalement d’une structure métallique, la technologie « sans fil » atteint vite ses limites même si les portées radio peuvent être optimisées grâce aux répéteurs (ou répétiteurs) qui permettent d’étendre et d’augmenter les portées radio.

Ils existent aussi de nombreux cas où les locaux sont équipés d’une alarme filaire vieillissante ou défectueuse ; dans ce cas, il est possible de la remplacer par un nouveau matériel et conserver l’ensemble du câblage qui sera normalement parfaitement compatible avec la technologie des alarmes filaires et périphériques actuels, c’est à dire la connexion soit par « BUS » ou par « boucle » comme nous allons le découvrir ci-dessous.

Les alarmes hybrides ou mixtes combinent les avantages des 2 technologies filaire et sans fil ; on pourra ainsi réservés par exemple la technologie filaire aux détecteurs les plus éloignés et la technologie sans fil pour les détecteurs les plus proches ou pour les détecteurs dont la configuration des lieux d’installation rend impossible le passage de câble, que ce soit pour des raisons techniques ou esthétiques. Autre exemple, on peut connecter tous les détecteurs en filaire et réserver la technologie sans fil exclusivement pour la sirène extérieure pour des raisons de passage de câble et pour les télécommandes qui, bien évidemment, utilisent exclusivement la technologie sans fil.

Les différents types de connexion des détecteurs filaires :

Il existe actuellement 2 principaux types de connexions des détecteurs filaires :

Soit par BUS : dans ce cas une connexion par 4 fils est réalisée entre le bus du détecteur et le bus de la centrale, 2 fils sont dédiés à l’alimentation du détecteur (+ et – 12v) et 2 fils sont dédiés au protocole de communication propre à chaque marque ; c’est la raison pour laquelle les détecteurs filaires avec connexion par BUS ne sont compatibles qu’avec les centrales de la même marque et qui utilisent aussi ce protocole de communication.

Contrairement au type de connexion par « boucle », il n’est pas nécessaire de ramener le câblage de chaque détecteur vers la centrale car la connexion par BUS s’effectue en parallèle : le BUS part de la centrale puis se dirige vers le 1er détecteur, le BUS repart de ce détecteur pour se diriger vers le 2e détecteur et ainsi de suite ; en général, en fonction des centrales d’alarme filaire et de la section du câble, il est ainsi possible d’aller jusqu’à plusieurs centaines de mètres de câblage.

Autre avantage du BUS, il se connecte aussi à l’ensemble des périphériques (claviers, sirènes, extensions, etc.) et, il est possible de remonter des informations vers la centrale permettant d’effectuer un diagnostic à distance du produit et même d’effectuer des modifications de paramétrage du détecteur ou du périphérique.

Câblage alarme filaire par bus

Soit par boucle alarme : l’avantage de ce type de connexion est la parfaite compatibilité entre tous les fabricants de détecteurs filaires et les différentes centrales d’alarme filaire disponibles sur le marché ; la connexion entre la centrale et les détecteurs se fera avec 4 fils : 2 fils pour l’alimentation et 2 fils pour la boucle alarme qui pourra aussi inclure la boucle autoprotection (sabotage du détecteur ou du câble) ; dans ce dernier cas, il faudra inclure un jeu de résistance qui permettra à la centrale de différencier la boucle alarme de la boucle autoprotection.

Contrairement au type de connexion par BUS, chaque détecteur devra occuper une entrée filaire de la centrale afin que ce détecteur puisse être géré individuellement ; il est bien sûr possible de brancher en série plusieurs détecteurs sur la même entrée filaire mais on perdra alors la possibilité de gérer individuellement chaque détecteur ce qui peut devenir contraignant lorsqu’un détecteur est défectueux ; effectivement si vous avez par exemple 3 détecteurs en série sur la même entrée filaire, il suffira qu’un seul détecteur soit défectueux pour bloquer le fonctionnement des 2 autres détecteurs ; de plus, la localisation du détecteur défectueux sera plus compliquée et il faudra recourir par exemple à un ohmmètre pour déterminer quel est le détecteur défectueux qui bloque l’ensemble de la boucle.

Voici les schémas des différents types de connexion par boucle (zones filaires):

Câblage alarme filaire

NF : 2 fils connectés sur la boucle alarme du détecteur sont câblés sur une des entrées filaires de la centrale d’alarme filaire (Zone + Com) ; en état normal (hors alarme) la boucle est normalement fermée (NF).

NO : 2 fils connectés sur la boucle alarme du détecteur sont câblés sur une des entrées filaires de la centrale d’alarme filaire (Zone + Com) ; en état normal (hors alarme) la boucle est normalement ouverte (NO).

DEOL* : (double résistance fin de ligne ) 1 fil connecté sur la boucle alarme et 1 fil connecté sur la boucle sabotage (autoprotection ou tamper) du détecteur avec un jeu de résistance entre deux sont câblés sur une des entrées filaires de la centrale (Zone + Com)

En savoir un peu plus sur la connexion « résistance fin de ligne »…

En état normal, (hors alarme) la boucle est normalement fermée (NF) avec une valeur de résistance de 2,2 Kohms (le contact alarme est fermé ce qui annule la valeur de la résistance connectée sur cette entrée ; il y a donc qu’une valeur de résistance qui est prise en compte).

En état d’alarme, la valeur des résistances est de 4,4 Kohms (la valeur des 2 résistances connectées en série s’additionne).

En état d’alarme sabotage, la valeur de résistance est infinie puisque la boucle est ouverte ; ces 3 valeurs de résistances permettent à la centrale d’identifier les différents états du détecteur et d’activer en conséquences les différents types d’alertes (alarme ou autoprotection (sabotage) qui est activée 24/24h indépendamment de l’activation ou non de la centrale d’alarme filaire).

Les différents types de connexion des périphériques filaires :

Le principe de connexion en parallèle du BUS évoqué ci-dessus pour les détecteurs s’applique aussi sur les différents périphériques compatibles avec le BUS de la centrale d’alarme filaire : claviers, modules d’extension, sirènes, etc. ; l’avantage du BUS est la possibilité de remonter des informations vers la centrale permettant d’effectuer un diagnostic à distance du produit et même d’effectuer des modifications de paramétrage du périphérique.

Certaines centrales d’alarme filaire acceptent sur le BUS que les périphériques (claviers, modules d’extensions, etc.) mais n’acceptent pas les détecteurs BUS ; c’est le cas de la gamme SPECTRA SP de Paradox ; d’autres centrales filaires acceptent aussi bien les périphériques que les détecteurs BUS de même marque que la centrale ; c’est le cas de la gamme LightSYS ou ProSYS+ de RISCO.

En ce qui concerne les sirènes filaires, certaines se connectent aussi bien sur le BUS de la centrale de la même marque que sur les entrées filaires traditionnelles des différentes centrales disponibles sur le marché ; c’est le cas de la sirène filaire ProSOUND de Risco ou IVY de INIM.

Pour raccorder des sirènes non équipées d’une sortie BUS sur des centrales d’alarme filaire qui possèdent toutes des sorties de commande pour les sirènes intérieures ou extérieures, il faudra prévoir un câble 3 paires (6 fils) qui permettra de connecter les deux fils de l’alimentation (+ et – 12v), le fil qui envoie la tension de commande (+ ou – 12v) et 2 fils pour la boucle sabotage (autoprotection).

Principaux critères techniques de sélection :

Afin d’affiner et de vous aider dans le choix final de votre alarme filaire ou mixte, voici les principaux critères techniques à prendre en compte pour votre sélection :

  • Le nombre d’entrée filaire nécessaire : celui-ci sera déterminé en fonction du nombre de détecteurs de mouvement , d’ouverture ou choc, de fumée, que vous souhaitez installer.
  • Le nombre de partition nécessaire : le partitionnement permet de créer des « groupes » ou « zones » afin d’associer plusieurs détecteurs pour une gestion simplifiée en fonction de l’armement souhaité, par rapport à vos habitudes de vie ou de travail ; par exemple, il est possible créer une partition « intérieure » et une partition « extérieure » qui permettra d’activer la nuit que les détecteurs extérieurs et lorsque vous quitter les lieux protégés, l’armement total activera les 2 partitions.
  • Le type de boitier et son alimentation : la centrale d’alarme se compose d’un boitier incluant la carte mère, les modules GSM ou d’extension et l’alimentation avec sa batterie de secours ; le boitier polycarbonate possède l’avantage d’être léger et plus compacte qu’un boitier métal ; mais le boitier métal est plus résistant et possède une alimentation plus importante afin de gérer davantage de périphériques ; par exemple, si vous avez uniquement à alimenter 1 clavier filaire, 10 à 15 détecteurs filaires, 1 sirène intérieure et 1 sirène extérieure, une alimentation de 1,5 A est suffisante ; au-delà, plus de 15 détecteurs, 2 à 3 sirènes et 2 à 3 claviers, une alimentation supérieure à 3 A est conseillée.
  • le type de clavier de commande : le clavier filaire permet de gérer la centrale (armement, désarmement, etc.) et de programmer la centrale ; dans les différents kits proposés, il est possible de choisir un clavier traditionnel avec écran LCD, 1 clavier avec touche tactile avec écran LCD ou un clavier avec écran tactile qui possède l’avantage d’être plus intuitif et confortable.
  • Les modules de communication nécessaires : il y a plusieurs possibilité de recevoir les différentes alertes générées par la centrale (alarme intrusion ou incendie, armement ou désarmement, défauts techniques) ; chaque centrale que nous proposons est équipée à la base d’un module IP qui permet de gérer la centrale à distance en association avec une application smartphone et qui permet aussi de recevoir les alertes sous forme de notification ; étant donné que le module IP est à raccorder sur la BOX internet, il est judicieux d’y associer un module GSM qui permet d’envoyer les alertes sous forme de SMS et d’assurer la communication avec l’application smartphone (en association avec une carte sim M2M avec forfait DATA) afin qu’en cas de défaillance de la BOX internet (panne technique, sabotage de la ligne téléphonique, etc.), la transmission des alertes et la communication à distance soit toujours assurée.
  • Pour les centrales mixtes, le nombre d’entrées sans fil nécessaire : celui-ci sera déterminé en fonction du nombre de détecteurs de mouvement , d’ouverture ou choc, de fumée, que vous souhaitez installer.
  • Pour les centrales mixtes, l’emplacement de l’émetteur radio : celui-ci permet de communiquer avec les différents périphériques sans fils installés, son positionnement est donc primordial afin d’assurer une portée radio suffisante avec l’ensemble des périphériques ; si vous optez pour une centrale avec boitier polycarbonate, l’émetteur peut être soit installé dans la centrale, soit à l’extérieur de la centrale ; avec une centrale avec boîtier métal, l’émetteur ne peut être installé qu’à l’extérieur de la centrale ; dans ce dernier cas, l’émetteur, grâce au BUS de communication qui le relie à la centrale, peut être installé à proximité de la centrale ou à plusieurs dizaines de mètres et même à un niveau différent, cela afin d’assurer une bonne répartition du signal radio avec tous les périphériques.

Risco LightSYS IP

Alarme Risco LightSYS IP-GSM et IPR-GSM avec Service+ OPTIMAL

Installation filaire ou mixte en fonction des options incluant de base 8 entrées pour détecteurs et jusqu’à 50 avec l’ajout de cartes d’extension. Boîtier polycarbonate avec alimentation de 1,5A adapté aux installations dans les habitations ou petits commerces.

Niveau installation alarme N° 2

Risco LightSYS IPM

Alarme filaire Risco LightSYS IPM-GSM avec Service+ OPTIMAL

Installation filaire ou mixte en fonction des options avec 8 entrées pour détecteurs et jusqu’à 50 avec l’ajout de cartes d’extension. Boîtier métal avec alimentation de 4A adapté aux installations dans les habitations ou commerces de moyenne ou grande superficie.

Niveau installation alarme N°1

Inim PRIME 60S IP

Alarme mixte Inim PRIME 60L IP avec écran tactile

Installation filaire ou mixte en fonction des options avec 10 entrées pour détecteurs et jusqu’à 60 avec l’ajout de cartes d’extension. Boîtier métal avec alimentation de 3,7A adapté aux installations dans les habitations ou commerces de moyenne ou grande superficie.

Niveau installation alarme N°1
Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez votre navigation, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies.