Comparatif des détecteurs de mouvement filaires

La protection d’un espace intérieur est soit assurée par des détecteurs de mouvement « volumétrique« , soit par des détecteurs d’ouverture « périmétrique » ; ce sont deux technologie de détection utilisées depuis de nombreuses années et qui, encore aujourd’hui, sont majoritairement proposées.

Le détecteur d’ouverture a pour avantage d’être souvent utilisé pour protéger des pièces occupées pendant l’activation de la surveillance, des pièces équipées d’une seule issue ou pour protéger des baies vitrées en association avec une détection par choc. Le nombre important de fenêtres, de portes ou de baies vitrées à équiper dans une installation résidentielle ou professionnelle conduit bien souvent, pour des raisons budgétaires ou techniques, à réserver cette technologie pour quelques issues puis à la compléter avec de la détection volumétrique.

Le détecteur de mouvement a la capacité d’assurer la protection complète d’une pièce grâce à une zone de détection qui va en général de 12 à 15 mètres sur une angle de 90° ; cette solution possède l’avantage d’être plus économique mais la présence d’animaux domestiques ou d’un environnement difficile implique d’être très vigilant sur le choix du détecteur de mouvement.

Il existe 2 principales technologie de détection pour les détecteurs de mouvement ; la détection « double technologie » et la détection « Infrarouge » :

Le détecteur de mouvement « Infrarouge » reçoit à travers sa lentille de Fresnel (la partie blanche située à l’avant du détecteur) le rayonnement de chaleur « Infrarouge » émit dans sa zone de détection ; en fonction de l’intensité du rayonnement « Infrarouge », le capteur et son processeur détermine si oui ou non une alarme doit être générée.

La principale difficulté pour un détecteur de mouvement est de différencier la présence d’une être humain et celle d’un animal domestique ; pour cela, la plupart des détecteurs compatibles « animaux domestiques » utilise un principe simple qui consiste à prendre en compte le poids et la taille de l’animal domestique qui, comparés à un être humain, génère dans la partie basse de la lentille de Fresnel une zone de chaleur inférieure qui n’est donc pas prise en compte dans les générations d’alarmes.

Détecteur de mouvement compatible animaux domestiques
Détecteur de mouvement zone de détection

La détection « double technologie » combine la détection « Infrarouge » présentée ci-dessus et la technologie « Hyperfréquence ».

La détection « Hyperfréquence » utilise la « bonne vieille technique du radar » (utilisée, entre autre, dans les sous-marin et par la chauve-souris !) qui consiste à émettre une fréquence et a « réceptionner » le rebond de cette fréquence lorsqu’elle rencontre un obstacle.

Utilisée seule, la technologie « Hyperfréquence » est sensible aux déclenchements intempestives ; c’est la raison pour laquelle, cette technologie est couplée de nos jours à la technologie « Infrarouge » afin que les deux technologies soient utilisées conjointement dans le même détecteur de mouvement.

Ainsi, dans les environnements difficiles où nous rencontrons des variations de température importantes (vmc, climatisation, etc.) ou des risques d’éblouissement occasionnés par le soleil ou des phares de voiture à travers une baie vitrée, il faudra que les deux technologie « valident » l’information de détection pour générer ou non une alarme : l’Infrarouge pour les variations de températures proche du corps humain et l’hyperfréquence pour les sujets en mouvement.

Dans tous les cas, que ce soit pour les détecteurs de mouvement « Infrarouge  » ou « double technologie », le détecteur sera fixé à une hauteur aux alentours de 2,40 mètres pour optimiser son fonctionnement.

Détecteurs de mouvement filaires et BUS :

Filtres Trier les résultats
Rafraîchir Appliquer
Détecteur filaire infrarouge PYRONIX KX15DD
20,90
Type de détecteur :
mouvement filaire infrarouge
Zone de détection :
volumétrique 1 x 15m 85°
Hauteur d'installation :
Entre 1,80 et 2,40m
Immunité animaux :
non
Fonction anti-masque :
non
Norme & certification :
EN50131 Grade 2
Max: 50
Min: 1
Step: 1
Détecteur filaire infrarouge PYRONIX KX10DP
22,90
Type de détecteur :
mouvement filaire infrarouge
Zone de détection :
volumétrique 1 x 10m 85°
Hauteur d'installation :
Entre 1,80 et 2,40m
Immunité animaux :
oui - jusqu'à 24 kgs
Fonction anti-masque :
non
Norme & certification :
EN50131 Grade 2
Max: 50
Min: 1
Step: 1
Détecteur filaire double technologie PYRONIX KX15DT
37,90
Type de détecteur :
mouvement filaire double technologie
Zone de détection :
volumétrique 1 x 15m 85°
Hauteur d'installation :
Entre 1,80 et 2,40m
Immunité animaux :
non
Fonction anti-masque :
non
Norme & certification :
EN50131 Grade 2
Max: 50
Min: 1
Step: 1
Détecteur filaire double technologie PYRONIX KX10DTP
39,90
Type de détecteur :
mouvement filaire double technologie
Zone de détection :
volumétrique 1 x 15m 85°
Hauteur d'installation :
Entre 1,80 et 2,40m
Immunité animaux :
oui - jusqu'à 24 kgs
Fonction anti-masque :
non
Norme & certification :
EN50131 Grade 2
Max: 50
Min: 1
Step: 1
1 2 4

En savoir un peu plu sur la technologie BUS…


Lorsque le détecteur BWare est compatible avec la fonction BUS (modèles RK515DTBG3), une connexion par 4 fils est réalisée entre le bus du détecteur et le bus de la centrale, 2 fils sont dédiés à l’alimentation du détecteur (+ et – 12v) et 2 fils sont dédiés au protocole de communication propre à chaque marque ; c’est la raison pour laquelle les détecteurs filaires avec connexion par BUS ne sont compatibles qu’avec les centrales de la même marque et qui utilisent aussi ce protocole de communication.

Contrairement au type de connexion par « boucle », il n’est pas nécessaire de ramener le câblage de chaque détecteur vers la centrale car la connexion par BUS s’effectue en parallèle : le BUS part de la centrale puis se dirige vers le 1er détecteur, le BUS repart de ce détecteur pour se diriger vers le 2e détecteur et ainsi de suite ; en général, en fonction des centrales d’alarme filaire et de la section du câble, il est ainsi possible d’aller jusqu’à plusieurs centaines de mètres de câblage.

Autre avantage du BUS, il se connecte aussi à l’ensemble des périphériques (claviers, sirènes, extensions, etc.) et, il est possible de remonter des informations vers la centrale permettant d’effectuer un diagnostic à distance du produit et même d’effectuer des modifications de paramétrage du détecteur ou du périphérique.

Câblage alarme filaire par bus